Littérature

Menteries sur la patrie, violence et exils : la guerre selon les narratrices de Gisèle Pineau dans « Paroles de terre en larmes » (1987) et L’Exil selon Julia (1996)

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs requis sont indiqués par *

© berrouet-oriol.com 2017

creation de site web